François et les oiseaux

Publié le par Marie-Claire RAVE

François H.? François F.? François de R.?

Non, François.
Le Pape François.

Mon ami J.M., chrétien militant, m'a offert, à moi, mécréante au dernier degré, un exemplaire de l'Encyclique Laudato Si', Sur la Sauvegarde de la maison commune, du Pape François.

Jorge Bergoglio lors de son élection a adopté comme modèle et emprunté son nom à Saint François d'Assise, qui parlait aux oiseaux, et qui symbolisait à la fois la sobriété et l'amour des animaux.

Déjà Jean-Paul II avait fait de Saint François d'Assise le saint patron de l'écologie.

Le cadre est fixé, pour bien remettre la tête à l'endroit :

"L'incohérence est évidente de la part de celui qui lutte contre le trafic d'animaux en voie d'extinction mais qui reste complètement indifférent face à la traite des personnes, se désintéresse des pauvres, ou s'emploie à détruire un autre être humain qui lui déplaît. Ceci met en péril le sens de la lutte pour l'environnement."

Ceci dit, par des chemins opposés, François arrive aux mêmes solutions que de nombreux écologistes encartés ou non :

- la nécessité d'une écologie intégrale et non le rafistolage par des solutions technologiques éparses,
- une sobriété heureuse qui nous rappelle Pierre Rabhi et l'abandon d'un consumérisme compulsif,
- la solidarité entre les générations,
- une gouvernance internationale et la transparence dans la prise de décision, la lutte contre la corruption, etc.

A méditer sans a priori.

"La diversification de la production ouvre d'immenses possibilités à l'intelligence humaine pour créer et innover, en même temps qu'elle protège l'environnement et crée plus d'emplois. Ce serait une créativité capable de faire fleurir de nouveau la noblesse de l'être humain, parce qu'il est plus digne d'utiliser l'intelligence, avec audace et responsabilité, pour trouver des formes de développement durable et équitable [...]. A l'inverse, il est moins digne, il est superficiel et moins créatif de continuer à créer des formes de pillage de la nature seulement pour offrir de nouvelles possibilités de consommation  et de gain immédiat."