La part du Colibri de Pierre RABHI, un manifeste pour la "sobriété heureuse"

Publié le

"En dehors des grandes décisions politiques que les Etats doivent prendre et pour lesquelles nous devons militer, il nous appartient également à titre individuel de faire tout ce que nous pouvons dans notre sphère privée et intime, comme nous l'enseigne la légende amérindienne du colibri, appelé parfois l'"oiseau-mouche", ami des fleurs.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s'active, allant chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d'un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : "Colibri ! Tu n'es pas fou ? Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ?" "Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part."

De son Sahara natal à la ferme des Cévennes qu'il cultive depuis plus de quarante ans selon les principes écologiques, en passant par l'usine et une campagne présidentielle, Pierre RABHI nous raconte son amour de la terre et nous appelle à en prendre soin.

Son idée fondamentale est que ce ne sont pas les innovations technologiques qui rafistoleront la santé de la terre, mais un changement profond du comportement humain.

Commencer par son jardin, par ce qu'on sait faire, et agir par cercles concentriques, c'est aussi  l'esprit de ce blog. 

Son site : "Autour de Pierre RABHI".

 

 

 

Publié dans Découvrir, agir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :