Un oiseau s'attaque à mes vitres

Publié le par Marie-Claire RAVE

oiseau attaque des vitres


Ce n'est pas là une collision accidentelle mais un comportement répétitif, tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Comment expliquer ce phénomène, comment y remédier ? Faute d'études fiables, on en est réduit à des hypothèses et au partage d'expériences entre amateurs d'oiseaux.
Selon le portail de l'ornithologie, Ornithomedia, "dans le passé, beaucoup de gens pensaient qu'il s'agissait d'un présage annonçant la mort imminente d'un membre de la famille. En effet, une croyance ancienne affirme que les oiseaux transportent les âmes des morts, et quand l'un d'eux semble vouloir entrer dans une maison, cela correspond à l'âme d'une personne défunte devant conduire dans l'Au-delà celle d'un habitant de la maison." Si c'était le cas, toute ma famille serait morte et enterrée depuis longtemps !
L'exemple d'une oie au Canada, sur Daily Motion :


Pour picorer les insectes
Cela peut arriver, certains oiseaux aiment attraper en vol stationnaire les insectes sur les murs, comme le rouge-queue noir. Mais un comportement excité ou violent ne s'explique pas par une simple chasse aux insectes.

Pour défendre son territoire
Les oiseaux observés en train de frapper des vitres sont très souvent des mâles. Il arrive que ce soient des femelles, mais on le constate seulement chez les espèces où la femelle participe à la défense du territoire, comme le pinson des arbres. De plus, ce manège se produit au printemps, qui correspond à la période de reproduction. A ce moment de l'année, les oiseaux choisissent leur site de nidification et le protègent en éloignant les autres oiseaux. Enfin les espèces observées sont celles qui nichent dans les arbres et arbustes à proximité des maisons, et non des espèces de passage. Il est permis de déduire de ces trois constats qu'il s'agit d'un comportement territorial. L'oiseau prend son reflet pour un concurrent, et tente de le chasser. En effet, d'une part la vision des oiseaux est différente de la nôtre, elle ne leur permet pas de voir en 3D (c'est-à-dire qu'ils n'ont pas de vision stéréoscopique), d'autre part ils n'ont pas la capacité de comprendre que c'est leur propre reflet qu'ils voient dans la vitre.
L'oiseau commence en général à voir son reflet accidentellement, puis entreprend de chasser l'individu, et plus il croit le chasser, plus forcément le reflet s'active, ce qui mène à des états d'excitation extrême et des coups de plus en plus violents.

Risques de blessures et d'épuisement pour les oiseaux
Les coups portés sont rarement mortels, mais souvent l'oiseau se blesse au bec et couvre la vitre de salive et de sang. Quelquefois même, un grand oiseau peut casser une vitre. On pourrait bien sûr attendre la fin de la nidification, depuis la parade jusqu'à la fin de l'élevage des jeunes, qui est variable d'une espèce à l'autre selon qu'il y a une ou plusieurs nichées dans la saison. En général elle dure plusieurs semaines et s'étale entre fin février et fin août.
Toutefois, outre les petits inconvénients domestiques et le réveil intempestif à l'aube, les risques pour les oiseaux nous conduisent à empêcher ce phénomène.

Les espèces les plus agressives
Les témoignages recueillis permettent de dresser la liste des oiseaux frappeurs d'Europe : les gros-becs casse-noyaux, les mésanges bleues et charbonnières, les pinsons des arbres, les moineaux domestiques, les bergeronnettes grises, les merles noirs, les corvidés (corbeaux, corneilles...). Quelques rares espèces, comme le merle noir et la bergeronnette grise, défendent aussi un territoire l'hiver.

Toutes les surfaces réfléchissantes
Les oiseaux peuvent s'attaquer aux vitrages, aux pare-brise ou aux rétroviseurs des voitures, ou même aux pare-chocs et autres parties chromées.

Solutions
Voici quelques astuces dans lesquelles on peut piocher

Couvrir les vitrages
Pour "casser" le reflet sans vivre dans l'obscurité, on peut recouvrir l'extérieur des fenêtres d'un morceau de plastique transparent, ou d'un tissu, ou d'un grillage à moustiquaire, ou d'un film type film étirable pour l'alimentation. En le froissant on brouillera un peu plus le reflet. La fenêtre doit être couverte entièrement sinon l'oiseau déplacera ses attaques. Attention au papier, car l'oiseau le déchirera en pensant que son concurrent est caché derrière.

Dessiner sur les vitres ou les opacifier
Faire des dessins assez denses avec un feutre blanc à l'eau, diluable à l'alcool, ou un surligneur fluo spécial du commerce, du savon, du dentifrice...

Combiner avec des objets effaroucheurs
Les écrans de plastique ou de tissu seront plus efficaces s'ils sont flottants, ou accompagnés d'objets brillants mobiles ou gênants pour l'oiseau (CD, guirlandes maison, perles...) 

Supprimer les perchoirs à proximité
Fixer des picots anti-pigeons sur les garde-corps des balcons ou des escaliers proches des fenêtres.
Enlever les abreuvoirs, les mangeoires, les branches d'attente que l'on a installées l'hiver près des mangeoires.
Déplacer aux alentours des baies vitrées le mobilier de jardin où les oiseaux ont pris l'habitude de se percher.

Exploiter les ultraviolets
Certains oiseaux voient les ultraviolets invisibles pour nous, capacité qui a été utilisée pour la création de nombreux produits reflétant les UV, comme des feutres fluo, des aérosols à pulvériser, divers écrans et films (rechercher sur les sites Ornilux, WindowAlert, Bird Screen Company...)

Intervenir le plus tôt possible
Si dès la première attaque on supprime les reflets, en général l'oiseau s'arrête. Plus rarement, il cherche une autre fenêtre. Surveiller son attitude et traiter la ou les fenêtres suivantes.

Donner la priorité à la première fenêtre attaquée
Lorsque l'oiseau prend l'habitude de faire une "ronde" de toutes vos fenêtres, on observe souvent qu'il suffit de supprimer le reflet de la première fenêtre attaquée pour que la ronde s'arrête.

Couvrir sa voiture, emmailloter les rétroviseurs
Opacifier une fenêtre est possible, mais pas les pare-brise ni les vitres de la voiture. S'il n'est pas possible de rentrer sa voiture au garage, on peut la couvrir avec une couverture du commerce ou emmitoufler les rétroviseurs dans un sac en tissu ou une chaussette. En la plaçant à l'ombre on limite les reflets. Si on arrive à repérer le territoire et les perchoirs de l'oiseau, et si on a de la place, on peut essayer de garer la voiture à un autre endroit. 

Tous les oiseaux n'ont pas le même comportement, à nous de nous adapter à chaque individu.

 

 


 

Publié dans Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article