Le bouleau

Publié le par Marie-Claire RAVE

Novembre, les dernières feuilles du bouleau

Novembre, les dernières feuilles du bouleau

Le bouleau (Betula pendula) est une star qui sait très bien capter  la lumière en toute saison : feuillage léger et frissonnant, écorce blanche, longs chatons.
C'est l'arbre préféré des oiseaux car il héberge de nombreux insectes et il produit de grandes quantités de graines.
A la création d'un jardin, il est très pratique car il pousse vite, autant que faire se peut pour un arbre, en revanche il ne vit "que" cent ans environ. Il permet donc d'occuper l'espace en attendant les arbres à pousse lente.
Si vous avez beaucoup de place ou si vous travaillez pour une entreprise ou une collectivité : il est magnifique en bosquet sur fond de conifères très sombres.
Il aime les terrains humides et le soleil. Il supporte le froid (toute une place de Chamonix est plantée de bouleaux), mais pas l'ombre.

Décembre : les chatons, qui dormiront tout l'hiver et se développeront au printemps

Décembre : les chatons, qui dormiront tout l'hiver et se développeront au printemps

Insectes
Selon l'INRA, 140 espèces d'insectes sont liées directement ou indirectement au bouleau.
Mon préféré est le bombyx versicolore (Endromis versicolora), un papillon de nuit dont la chenille se camoufle en se faisant passer pour une feuille.
J'aime bien aussi l'histoire d'un autre papillon particulièrement lié au bouleau, la phalène du bouleau (Biston betularia), l'inventeur du "mélanisme industriel". En résumé, jusqu'au XIXe siècle, on ne connaissait qu'une forme claire, blanche finement tachetée de noir, comme l'écorce du bouleau. Puis, avec la révolution industrielle, on a constaté en Grande-Bretagne l'apparition d'une forme sombre invisible sur les arbres noircis par la pollution. Puis la forme blanche est revenue avec la fin du charbon. Futé !

Janvier, l'écorce lumineuse et les chatons par milliers

Janvier, l'écorce lumineuse et les chatons par milliers

Oiseaux
Vous pourrez voir beaucoup d'oiseaux dans les bouleaux, aussi bien des insectivores que des granivores, en particulier les mésanges, les chardonnerets et les sizerins flammés.

Vu ! Chenille de bombyx versicolore - Chardonneret (photo Michel Deronzier)Vu ! Chenille de bombyx versicolore - Chardonneret (photo Michel Deronzier)

Vu ! Chenille de bombyx versicolore - Chardonneret (photo Michel Deronzier)

Sources, information complémentaires
Pour le mélanisme industriel de la phalène du bouleau, le site Evolution biologique.
Pour les insectes inféodés au bouleau, le site de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique).
Pour le bombyx versicolore, le très sérieux et non moins souriant site insectes.net d'André Lequet.
Pour participer à la préservation et à la plantation de haies, l'association La Haie donneurs.

Retour à Arbres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article