Contre la pollution lumineuse : ma sélection d’éclairages pour le jardin

Publié le par Marie-Claire RAVE

Contre la pollution lumineuse : ma sélection d’éclairages pour le jardin

Le coût réduit des LED incite à une débauche de lumière irrationnelle, qui perturbe gravement la faune. Nous devons avant tout nous demander quelle est la lumière indispensable et "éclairer juste". Avant de choisir une lampe, voici les quatre grands principes qui optimiseront l'éclairage. Vous verrez qu'ils n'empêchent pas de concevoir un paysage magique !

1. Eviter d'éclairer le ciel
Un luminaire orienté vers le sol ou vers les murs est 100 % utile, alors que celui orienté vers le haut est inutile. Vous éviterez ainsi l'éblouissement, vous ne voilerez pas la lune et les étoiles, vous ferez des économies d'énergie.

2. Choisir la bonne température de couleur
La lumière bleue, et dans une moindre mesure la lumière blanche, ont un impact négatif sur la clarté des étoiles, la santé et l'environnement. Préférez la lumière ambrée, qui d'ailleurs attire moins les insectes.

3. Réduire l'intensité
Mieux vaut une lumière douce et homogène que des lampes éblouissantes. Votre œil s'habituera à  la lumière ambiante et n'aura pas à s'adapter en passant de l'ombre à la lumière vive. 

4. Eclairer juste quand il faut
Une descente de garage, une dépendance, sont quelquefois utilisés une minute par nuit. Pour ajuster la durée de l'éclairage, il existe des détecteurs de mouvement, des minuteries, et toute la domotique.

Contre la pollution lumineuse : ma sélection d’éclairages pour le jardin

Ma sélection

Les accès
Il s'agit d'éclairer majoritairement le sol. Ici, la source de lumière est cachée dans la structure. Dans le cas des potelets, la lumière est renvoyée par des réflecteurs coniques ou étagés.

Artemide

 

Lampenwelt

 

Lampenwelt

 

Faro
Lampenwelt
Faro


Les accès en courbe, en montée, en descente, en angle
Dans ce cas, la meilleure solution est un ruban lumineux ambré ou dimmable (dont on peut faire varier l'intensité et la couleur) de faible intensité ou un pointillé de spots encastrés très faiblement éclairés avec détecteur de mouvement général.

Réalisation LR ELEC à Gueugnon

 

Réalisation Climatic Elec à Antibes

 

Les abords de la maison
Des appliques solaires (au sud) ou non (au nord), avec détecteur de mouvement ou non. Les murs agiront comme un réflecteur tout en douceur. Le nez des marches d'escalier peuvent aussi réfléchir une lumière de source invisible.

Lampenwelt

 

Réalisation PWWBED

 

Philips

 

Lucide

 

Lampenwelt

 

Lampenwelt

 

La terrasse et autres zones de vie
Pour dîner au jardin, juste ce qu'il faut de lumière avec des lampadaires hauts au faisceau lumineux vers le bas pour éclairer la table ; pour une soirée papotage, des luminaires au sol, moins il y a de lumière, plus l'effet est magique. Pas de lumière vers le ciel.

Lampenwelt

 

Lampenwelt

 

Moretti Luce

 

Artemide

 

By Ridens

 

Konstsmide

 


Pour choisir vos luminaires d'extérieur, savoir lire 3 données sur les étiquettes
Classe d'efficacité énergétique : choisir de préférence A++ ou A +
Température de couleur : choisir de préférence 1800 K (ambre), à défaut, pour respecter la loi, <= 3000 K (blanc chaud)
Flux lumineux par m² : inférieur à 25 hors agglomération, par exemple moins de 1000 lm pour 40 m², et  inférieur à 35 en agglomération
 


Sources, informations complémentaires
Source des schémas RICEMM (Réserve internationale du ciel étoilé du Mont Mégaric, au Québec)
Arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses
Les grandes lignes de la législation sur le site du Ministère de la transition écologique

Retour à Abris et nichoirs
Voir aussi Du nouveau contre la pollution lumineuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article