La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris

Publié le par Marie-Claire RAVE

La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris

Je suis entrée presque par effraction. La porte était entr'ouverte et le cadenas béant. Une chance : le cadenas des Jardins du Ruisseau n'avait pas (encore) été volé.
C'est la suite de ma promenade sur la Petite Ceinture parisienne, cette voie ferrée désaffectée où la nature a repris doucement ses droits.
 

On oublierait le béton... mais si, la signature urbaine est bien là !
On oublierait le béton... mais si, la signature urbaine est bien là !
On oublierait le béton... mais si, la signature urbaine est bien là !

On oublierait le béton... mais si, la signature urbaine est bien là !

Un lieu associatif, pédagogique et militant

Poulailler, hôtel à insectes, rucher, permaculture, écoponie, compostage, larvicompostage... les techniques traditionnelles ou innovantes se pratiquent ici, avec un préalable, l'interdiction des pesticides.
 

La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à ParisLa nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris
La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris

L'écoponie
Un grande cuve d'eau couverte permet d'élever des poissons dont les déchets servent à nourrir des plantes sans terre dans une "plomberie" compliquée.
Le larvicomposteur
Bientôt l'élevage de poissons sera relié au larvicomposteur qui met en action un cycle vertueux : 
> un stock de déchets est dégradé par des larves de mouches,
> on récupère ainsi des larves pour nourrir les poissons (mais aussi les poules au  passage), et un engrais liquide, le "thé de larves" pour nourrir les plantes,
> les mouches restantes sont élevées, pondent des oeufs qui se transforment en larves,
et ainsi de suite.
Les ruches
Elles produisent du très bon miel, les villes étant moins polluées, quoi qu'on en pense, que les régions agricoles.

La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à ParisLa nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris
La nature en ville : les Jardins du Ruisseau à Paris

Un lieu protégé de la pression immobilière

C'est bien parce que la SNCF souhaite conserver cette voie pour un éventuel usage futur que ces quelques m² ont pu résister aux appétits des promoteurs immobiliers.
Et effectivement, chaque m² est précieux. L'association compte 300 à 500 adhérents, et la file d'attente est longue.
Selon mon guide (merci à lui), un adhérent qui a bien voulu me donner ces explications alors que je n'avais rien à faire ici, le turn-over est important car certains sont vite déçus, persuadés avant leur adhésion qu'il suffisait de venir là pour cueillir. Puis il découvrent qu'il faut arroser, être vigilant, ne pas disparaître un mois pendant les vacances...
Et si ce petit bout de terre arraché au béton faisait réfléchir les élus des grandes villes des attentes de leurs concitoyens avant de construire un nouveau centre commercial ?

Un lieu ouvert au public pour changer le regard sur les "nuisibles"

La ville de Paris a mis au point un permis de végétaliser pour des associations à condition de respecter un certain nombre de règles, l'absence de pesticides, l'utilisation de plantes mellifères locales, l'entretien du lieu, l'ouverture au public dans certains créneaux horaires...
L'ouverture au public des Jardins du Ruisseau, les ateliers pédagogiques, les techniques innovantes fondées sur les cycles naturels, les jachères mellifères, contribuent à changer le regard sur les "mauvaises herbes" et les insectes, voire les lézards qui ont déserté l'univers des petits parisiens.

 

 

Zéro déchet 10/10 ........................ Zéro phyto 10/10.....................  Bilan carbone 10/10Zéro déchet 10/10 ........................ Zéro phyto 10/10.....................  Bilan carbone 10/10Zéro déchet 10/10 ........................ Zéro phyto 10/10.....................  Bilan carbone 10/10

Zéro déchet 10/10 ........................ Zéro phyto 10/10..................... Bilan carbone 10/10

Pour aller plus loin
L'écoponie
Le permis de végétaliser de la Ville de Paris
Le mail de l'association : contact@lesjardinsduruisseau.fr
Un autre tronçon de la Petite ceinture
 

Publié dans Découvrir, agir

Commenter cet article