Je fabrique mon premier nichoir

Publié le par Marie-Claire RAVE

Un nichoir durable et zéro déchet, passé à l'huile de lin chaque année, quinze ans déjà !

Un nichoir durable et zéro déchet, passé à l'huile de lin chaque année, quinze ans déjà !

Le nichoir, un gîte de substitution
Les causes de la disparition massive des oiseaux sont connues : les pesticides, la chasse et le braconnage, la disparition des cavités naturelles telles que les murs de pierres sèches et les arbres creux, la condamnation des accès aux granges, étables et écuries.
Pour les oiseaux cavernicoles (qui nichent dans des trous), les nichoirs compensent la disparition de ces diverses cavités. Ils constituent donc un gîte de substitution. Vous vous chargez seulement du gros-œuvre, les oiseaux assureront le second œuvre, chacun selon la technique propre à son espèce.

Pour commencer, un nichoir pour mésange bleue
C'est une espèce très sociable, qui aime s'approcher des maisons. Quand votre technique sera au point, vous pourrez attirer d'autres oiseaux en adaptant les dimensions, comme la mésange charbonnière, la sitelle torchepot, les  moineaux et autres oiseaux cavernicoles.
Il s'agit d'un nichoir de type boîte aux lettres, avec une porte basculante, qui ne demande qu'une coupe en biseau (face arrière) + une facultative (toit).

Matériaux
planche de 18 mm, bois non traité (choisir une essence résistant naturellement à l'humidité : cèdre, pin, mélèze, épicéa, chêne), le bois étant le seul matériau qui régule la température et l'humidité
clous ou vis qui ne rouillent pas (pas de colle, notamment pour la ventilation et le drainage de l'humidité)
2 pointes pour l'axe de la porte basculante
1 gond à visser pour la fermeture de la porte
huile de lin pour enduire l'extérieur uniquement
facultatif : une petite plaque en zinc pour couvrir le toit, un tasseau pour la fixation

Matériel
scie électrique, si  possible à table orientable pour les biseaux, ou bien un ami qui en a une
scie cloche ou perceuse pour le trou d'envol

Je fabrique mon premier nichoir

Perçages
Percer le trou d'envol de 28 mm, la base se trouve à 65 mm du haut de la porte.
Faire un petit trou à l'avant du fond pour drainer l'eau.
Percer les côtés et la porte sur l'axe de rotation à 25 mm du haut de la  porte
Faire une encoche pour le  piton de fermeture.
Clouer ou visser tous les éléments ensemble, sauf la porte basculante, fixée uniquement par deux pointes horizontales.

Pose du nichoir
Pour faciliter les manipulations lors du nettoyage, mieux vaut éviter de visser le nichoir directement sur le support, arbre, pilier ou poutre ; il est préférable de le visser sur un tasseau dépassant de 20 cm en haut et en bas, et de visser ensuite le tasseau sur le support.
Positionner le nichoir à une hauteur de 2 mètres pour la plupart des passereaux, vers 6 mètres pour la sitelle et 7 mètres pour les pics.
Pencher légèrement le nichoir vers l'avant pour éviter l'entrée ou la stagnation de la pluie sur le trou d'envol et sur le plancher.
Orienter la façade à l'est - sud - est.
Le nichoir doit se trouver à mi-ombre.
Pour empêcher les prédateurs d'accéder au nichoir, ne pas le poser près d'une branche horizontale, et le protéger par des ronces ou un "stop-minou".
On peut également protéger le trou d'envol par une rondelle de métal pour empêcher les autres oiseaux ou les rongeurs d'agrandir le trou pour attaquer la couvée ou s'y installer.

Pour les autres espèces
Voici la synthèse des dimensions en millimètres préconisées par Ornithomedia, le portail de l'ornithologie.

Espèces Diamètre du
trou d'envol
Hauteur intérieure Plancher
Mésange noire
Mésange huppée
Mésange nonnette
25 à 27 170 à 200 100 x 100
Mésange bleue 27 à 28 230 130 x 130
Mésange charbonnière 30 à 32 220 à 230 140 x 140
Moineau domestique 30 à 32 230 140 x 140
Sitelle torchepot 40 à 50 280 150 x 150
Pic épeiche 45 à 50 250 à 280 180 x 180
Etourneau sansonnet 46 à 50 250 à 280 180 x 180


Pour la mésange bleue, mon nichoir avec ses 110 mm intérieurs de plancher donne de bons résultats.
Vous trouverez sur internet de nombreux plans pour les oiseaux qui n'apprécient pas les nichoirs de type boîte aux lettres du fait de leur mode de nidification.

Retour à Abris et nichoirs

Publié dans Aménagements, Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article